Sauvons le pauvre type solitaire !

Il y a plus de quinze ans, tous ceux qui travaillaient sur le lancement original de LEGO® SERIOUS PLAY® voulaient aider le  » type solitaire  » sur son lieu de travail. Par « type solitaire », pensons à tous les employés qui voient les projets d’entreprise comme le projet d’un autre, qui visualisent les objectifs de l’entreprise comme des idées de quelqu’un d’autre, qui siègent à des tables dans les salles de réunion ou de conférence ou qui participent à des déjeuners pour en écouter d’autres encore.

Gazette_Lonely_guy.gif

Le mois dernier, je suis allé en Amérique latine pour promouvoir notre livre  » Construire une meilleure entreprise en utilisant la méthode LEGO® SERIOUS PLAY® « , en espagnol et en portugais. J’ai utilisé l’histoire du type solitaire et car elle résonne encore aujourd’hui. Plus de facteurs contribuent à l’isolement des travailleurs comme, l’augmentation des équipes dispersées, les personnes travaillant dans des endroits éloignés, dans leur voiture ou à leur domicile, les pressions massives du « manque de temps » ou s’entremêlent les engagements professionnels, ceux auprès de sa famille et de sa communauté.

Solitaire, un autre mot pour dire « ne pas être capable de contribuer »

L’expression en vogue au sein des services de ressources humaines pour le type solitaire est celle d' »employé désengagé ». Kevin Kruse, chercheur en science de l’entrepreneuriat et auteur de best-sellers, définit l’engagement des employés comme  » l’engagement émotionnel qu’a un employé envers l’organisation et ses objectifs, se traduisant par des efforts discrétionnaires. » De nombreuses études dans le monde, dans divers secteurs d’activité, continuent de démontrer la valeur tangible de l’engagement sur l’augmentation des ventes et des bénéfices, l’amélioration de la qualité des produits et la réduction de l’absentéisme et du turn-over des employés.

Créer PLUS d’informations, de confiance et d’engagement

Lorsque nous entendons parler du phénomène naturel de 20 % (ou moins) de participants à une réunion produisant 80% des discours, nombreux sont ceux qui hochent la tête et manifestent leur approbation. La plupart d’entre nous – les BIG 80 % cent – ont trop souvent l’occasion d’assister à des réunions beaucoup trop longues (ou plus longues que ce qu’elles doivent être), qui produisent à peine plus qu’une plate-forme d’informations, pour répondre à des personnes aux égos surdimensionnés.

Avec la connaissance, la compréhension et les ressources dont nous disposons maintenant, nous pouvons arrêter de recourir à de telles pratiques dépassées. Engageons-nous à mettre fin aux réunions qui font perdre du temps, du talent et de l’enthousiasme. Avec la formation et la compréhension du processus LEGO® SERIOUS PLAY®, l’étiquette et le pouvoir de la « brique », et notre enthousiasme partagé, nous pouvons créer un avenir meilleur pour tout le monde autour de nous.

Vous souhaitant de joyeuses fêtes et une nouvelle année consacrée à rendre le travail meilleur pour tous les « types solitaires ».

Article traduit et adapté de The Gazette – Décembre 2015, édité par Rasmussen Consulting. Robert Rasmussen, que nous remercions pour son autorisation, est l’un des fondateurs de l’approche LEGO® SERIOUS PLAY®  www.rasmusssenconsulting.dk.

Reliences Serious Play -  :  Le